Grands rendez-vous

Grand débat : les municipales de Toulouse 2020

    Le 27 février, lors d’une soirée organisée par La Tribune et en partenariat avec le Medef31, le premier Grand Débat d'avant premier tour des municipales s’est déroulé à la TBS. Il a réuni 500 personnes et plus de 7000 ont suivi le live sur les réseaux sociaux.

    Durant près de trois heures, les six principaux candidats aux élections : Franck Biasotto, Pierre Cohen, Quentin Lamotte, Antoine Maurice, Jean-Luc Moudenc et Nadia Pellefigue ont débattu autour de leurs projets municipal et métropolitain, devant les acteurs de l'économie toulousaine autour de quatre thématiques : l’attractivité, les mobilités, l’immobilier-urbanisme et la fiscalité. 
    Les entrepreneurs Toulousains du Medef31 ont pu poser leurs questions aux candidats tout au long de la soirée.

                  

    Un débat dans lequel les candidats ont abordé chacun les points forts de leur campagne.
    Franck Biasotto - « Toulouse belle et forte  »
        •  Construire 25 000 logements sociaux en 5 ans
        •  Faire un événement culturel majeur autour de l'aéronautique


    Pierre Cohen  - « Pour la cohésion ! L’autre choix »
        •  Report de la 3ème de ligne de métro au profit d'un réseau RER
        •  Elaborer une charte de l'aménagement, comme les deux autres candidats de la gauche 


    Quentin Lamotte - « Rassemblement toulousain »
        •  Améliorer la propreté de Toulouse
        •  Prolonger les lignes A et B du métro 


    Antoine Maurice - « Archipel Citoyen »
        •  Conservation du projet de 3ème ligne de métro et proposition d’une nouvelle gouvernance des transports
        •  Instauration d'une charte de l'aménagement "contraignante" pour les promoteurs 


    Jean-Luc Moudenc - « Aimer Toulouse »
        •  Promesse d'étude de la possibilité d'une connexion directe entre le MEETT et l'aéroport
        •  Révision du PLUi-H 


    Nadia Pellefigue - « Une nouvelle énergie pour Toulouse »
        •  Promesse d'intégration des entreprises à la gouvernance des transports
        •  Aller vers une baisse de la CFE pour les entreprises 

    Retrouvez l'article complet de La Tribune