Grands rendez-vous

Soirée des voeux 2020 : Pierre-Marie Hanquiez prône l'Unité, l'Ouverture et la Maturité

    Mesdames, Messieurs, Chers amis,

    Je tenais tout d’abord à vous dire combien du fond du cœur je suis heureux de vous voir si nombreux à l’occasion de la soirée des vœux du MEDEF 31 ! 
    C’est une première…qui me fait très plaisir - pas pour moi personnellement - mais pour nous tous.
    Je voudrais naturellement remercier Pierre Olivier NAU et toute l’équipe du Musée Aeroscopia de l’accueil privilégié qu’ils nous ont réservé.
    Je voudrais remercier également nos partenaires de la soirée : la Mutuelle Prévifrance pour son soutien renouvelé, Culligan, Skandi traiteur, Taittinger, Abaques et la Maison de la Violette de Toulouse !
    Je voudrais enfin remercier toute l’équipe du MEDEF 31 qui s’est mobilisée pour vous proposer une nouvelle formule qui rompt avec notre traditionnel dîner et nous permette ainsi de célébrer ensemble et différemment cette nouvelle année, mais aussi notre entrée dans une nouvelle décennie.

    2020 - 2030 !
    Une nouvelle décennie dont on prédit qu’elle sera le rendez-vous de grands changements et dont l’accélération n’a jamais été telle.
    Nous connaitrons probablement d’ici 2030 :

    • Des bouleversements géopolitiques majeurs sous le double impact de causes à la fois démographiques  et économiques,
    • Une transformation en profondeur de nos sociétés sous le joug de l’immédiateté,
    • L’explosion des pays dits « émergents » qui deviendront les moteurs de l’économie mondiale,
    • Un changement climatique dont les effets augmenteront la température de notre planète de plus de 1,5 degré,  
    • Des nouveaux métiers dont près de 80% n’existent pas encore !

    Mais aussi,

    • Des progrès technologiques qui transformeront notre quotidien et amélioreront notre monde,
    • Des progrès impensables en médecine grâce à la génomique et aux nanotechnologies,
    • Il est probable que la faim dans le monde sera éradiquée,
    • Que nos maisons seront connectées et intuitives,
    • Que nos véhicules seront autonomes,
    • Que les robots seront nos compagnons !

    Le panorama est à couper le souffle !

    Pour beaucoup, ce futur proche et ses bouleversements recèlent aussi de nombreuses peurs et angoisses compréhensibles. 
    Les peurs entrainent le repli sur soi, l’individualisme.
    Elles sont le ferment sur le plan politique d’un populisme facile ou de nouveaux totalitarismes.
    Dans tous les cas l’immobilisme, le retour en arrière ne seraient que chimères.
    Plaçant ma confiance dans l’Homme, je suis convaincu pour ma part que ce futur à nos portes sera avant tout porteur d’innovations, de progrès, d’opportunités.
    Nos entreprises seront au cœur de ces changements. Pour beaucoup elles en seront à l’origine. Toutes seront à l’œuvre et feront preuve d’une grande capacité d’adaptation et d’anticipation.
    Dans ce contexte, elles devront pouvoir compter sur un environnement qui les prenne en compte et reconnaisse leur rôle incontournable.

    Elles devront aussi pouvoir - plus encore qu’hier - s’appuyer sur des organisations patronales proches et innovantes et, disons-le, sur un MEDEF qui saura promouvoir leur rôle, défendre leurs valeurs et leur fonctionnement, qui saura les aider à surmonter les nombreuses incertitudes auxquelles elles sont d’ores et déjà confrontées.

    Leur futur sera aussi le nôtre !

    Vous le savez très certainement – et cela colore particulièrement pour moi cette soirée : mon mandat de Président du MEDEF 31 s’achèvera fin juin 2020. 
    Je ne serai donc pas directement « acteur » de cette décennie au sein de notre organisation. Mais je crois pouvoir vous dire ce soir que j’ai d’ores et déjà pleine confiance en la qualité de celles et ceux qui me succéderont pour être à la hauteur des nombreux enjeux pour nos entreprises de Haute-Garonne.
    Dans ce contexte particulier et…. comme je n’ai pas tout à fait fini -tout de même - ce mandat….
    Je voudrais vous parler avec force: d’unité, d’ouverture, de maturité.
    3 mots qui sont et qui devront être plus encore au cœur de nos préoccupations et inspirer nos actions !
    Ils sont au cœur de mes vœux pour LE MEDEF 31.

    L’UNITE :
    Les enjeux de transformation de nos entreprises, que je viens d’évoquer, mais aussi la place que nos entreprises doivent prendre dans notre société, méritent que nous avancions unis. 
    Les entrepreneurs ont bien d’autres préoccupations que les divisions et postures au sein de l’écosystème patronal. 
    Il est normal que différentes propositions soit faites aux entreprises pour les représenter, les défendre, les accompagner.                         
    L’unité ne veut pas dire l’uniformité !
    Et je plaide pour que nous fassions une force de nos complémentarités !

    S’il y a des grandes, des petites ou encore des moyennes entreprises…                                                                   Il n’y a pas à mes yeux de petits, de gros ou de patrons moyens ! 
    Il n’y a que des entrepreneurs !
    A Bordeaux, la CCI,  la CMA, l’U2P, la CPME et le MEDEF ont lancé ensemble une plateforme à destination des entreprises pour participer à la campagne des municipales.
    A Nîmes, à Marseille ont été organisées des soirées des vœux communes du monde économique…
    ET chez NOUS ?
    Je ne veux pas être naïf. Je voudrais seulement nous mettre en garde les uns et les autres -plus certains que d’autres d’ailleurs- sur les effets contre-productifs et destructeurs pour nos entreprises, de combats d’arrière-garde dont on pourrait craindre quelques résurgences…
    Un de nos amis plaide pour le chasser en meute….
    D’autres (amies aussi…) énoncent que « seul on est invisible, unis on est invincibles….»
    D’autres que …. « Seul on va plus vite et qu’ensemble on va plus loin »… Ou encore que…. « L’union fait la force » !
    Je vous laisserai choisir votre maxime en affirmant pour ma part que nous ne serons pas, au MEDEF Haute-Garonne, initiateurs de divisions et saurons œuvrer à l’indispensable unité patronale.

    UNITE donc ! OUVERTURE :
    On ne peut affirmer que l’entreprise est au cœur de la cité et doit être reconnue pour son rôle social et sociétal sans faire bouger les lignes. 
    Cette ouverture devient NATURELLE dès lors où l’on considère que le MEDEF est LE Mouvement des Entreprises de France, de toutes les entreprises !
    Ainsi que je l’écrivais dans un récent édito d’Entreprises  Occitanie : "L’ouverture est un état d’esprit. Au cœur de nos convictions, elle guide notre action !" 
    Notre ouverture aux sujets sociétaux qu’il s’agisse de l’emploi, de l’orientation, de l’entrepreneuriat auprès de publics qui en sont éloignés, se manifeste par des actions très concrètes avec des résultats reconnus.

    Je pense aussi à notre ouverture à des associations « amies » qui par leurs actions adressent aussi les chefs d’entreprise sur des champs complémentaires à ceux du MEDEF et en élargissent l’horizon.
    Ouverture toujours lorsque nous organisons ou soutenons des rendez-vous de qualité avec la Banque de France (promotion de l’épargne salariale), l’ASTIA et le SAMSI (prévention des TMS), l’université Jean-Jaurès (matinée d’étude sur la QVT), TBS (sur la digitalisation, l’agilité…) Digital 113…, 
    Que nous nous associons et collaborions à un projet tel que le projet ANITI où nous pourrons y porter la voix des start-up, PME, ETI qui veulent aussi collaborer à ce dernier aux cotés des partenaires industriels qui l’ont accompagné plus directement dans la réflexion et le financement.  
    Ouverture encore, par notre approche non partisane des enjeux des élections municipales. Car l’entreprise n’est ni de gauche, ni de droite, ni du centre : nous n’avons qu’un seul parti, celui de l’entreprise. 
    L’ouverture aussi par le biais des « JE du MEDEF 31 », les jeunes entrepreneurs du MEDEF 31, qui fédèrent un groupe de jeunes entrepreneurs innovants et dynamiques, qui nous bousculent aujourd’hui et feront le MEDEF de demain.
    Ouverture aux TPE avec une offre dédiée que nous déclinerons en 2020…
    Bref, nous ne soyons pas un MEDEF fermé, cloisonné, recroquevillé sur lui-même !

    UNITE, OUVERTURE !
    MATURITE

    Ce dernier point réunit les 2 premiers :
    Parce que nous serons unis et ouverts notre maturité s’en trouvera renforcée.
    Parce que nous saurons faire preuve de maturité, nous saurons être au rendez-vous de l’unité et de l’ouverture.
    Cette maturité je voudrais en saluer la réalité au sein du MEDEF 31 !

    Elle préside aujourd’hui à la qualité de nos travaux en comité directeur, dont je veux chaleureusement remercier les membres pour leur implication, leur engagement et leur travail. 
    Nous en prendrons la pleine mesure à l’occasion des élections municipales sur les sujets tels que la Mobilité, la Fiscalité, L’Attractivité sur lesquels nous aurons à dire des choses essentielles pour nos entreprises et leurs salariés : 
    Engorgement des voies de circulation, ligne LGV, métro, quartier d’affaires, pression fiscale, dynamique commerciale du centre-ville, image internationale de notre ville : nous porterons la voix des entreprises !
    En particulier à l’occasion du Débat d’avant 1er tour, organisé conjointement avec LA TRIBUNE le 27 Février dans les locaux de TBS pour interroger les candidats sur les aspects économiques de leurs programmes respectifs.

    Cette maturité préside aussi, de l’avis de tous, aux travaux de nos commissions et irrigue nos évènements.
    A cet égard, La Grande Tribune du MEDEF 31, pour sa 10ème édition sera également d’une très haute tenue autour de la thématique de la RSE…retenez la date du 23 Avril.

    Et puis je voudrais pointer particulièrement l’initiative « Perspectives » prise avec l’OPCALIA – désormais AKTO - qui a permis à un groupe de 10 entreprises de travailler pendant 5 mois, à la fois individuellement et collectivement, en bénéficiant de l’accompagnement d’experts et de témoignages de pairs, pour progresser ensemble et de manière très concrète autour de l’innovation managériale…l’assiduité dans le temps du groupe traduit à elle seule la qualité et la ….maturité de notre offre !
    La Maturité du MEDEF 31 est fondamentale…

    Pour être entendu …il suffit de crier fort….MAIS : 
    Pour être écouté …il nous faut parler clair !
    Alors – probablement- ces notions d’unité, d’ouverture et de maturité ne sont-elles pas étrangères au succès de cette soirée ! 
    Associées au sérieux, à la convivialité, à la simplicité…                    
    Elles constituent véritablement notre ADN !

    J’en profite ainsi pour accueillir tout particulièrement toutes celles et tous ceux qui sont parmi nous ce soir -à titre divers- et qui découvrent donc le MEDEF Haute Garonne pour ce qu’il est et cela : grâce à vous !
    Arrivé à la fin de mon propos, je voudrais vous souhaiter une très bonne soirée,
    Et surtout - à toutes et tous- une très très belle année 2020 :
    De bonheur, de bonne santé et de confiance dans l’avenir.