Economie

Coronavirus : Les prêts garantis par l'Etat

    La loi de finance rectificative a été adoptée définitivement. Sous réserve des précisions à recevoir par arrêté ministériel, ce texte apporte des évolutions sur le Prêt Garanti par l’État (PGE) : 
    - Elle impose aux banques une obligation de notifier par écrit le refus de PGE de moins de 50.000€ (afin de faciliter l’accès au volet 2 du fonds de solidarité) et de communiquer à Bercy une statistique mensuelle sur les taux de refus de PGE 
    - Entreprises en difficulté : la loi limite aux seules entreprises entrées en procédure (sauvegarde, RJ et LJ) avant le 31/12/2019 l’exclusion du PGE. Donc, toutes les entreprises dont la procédure est ouverte depuis cette date sont éligibles au PGE ainsi que celles dont les FP sont négatifs ou inférieurs à la moitié du capital social. Toutefois que chaque établissement bancaire conserve toute liberté pour apprécier le risque et la chance de retournement. 
    - Entreprises en difficulté (suite) : trois dispositifs sont prévus pour les entreprises ne bénéficiant pas de PGE, les modalités pratiques doivent encore être fixées par arrêté : 
    o Pour les ETI, prêt FDES, avec une enveloppe de 1Md€
    o Avance remboursable pour les PME, avec une enveloppe de 500M€
    o Prêt participatif pour les TPE, enveloppe de 500M€, alors que nous ne disposions jusqu’ici d’aucun dispositif pour ces entreprises
    - Les dispositifs PME et TPE devraient être activés par les CODEFI élargis dont le format reste à préciser

    Combien et quelle durée ? 
    Cas général : 25% du chiffre d’affaires HT 2019 constaté, ou du dernier exercice clos.
    Il existe des cas spécifiques : entreprise innovante ou entreprise nouvellement créée, cf fiche produit ci-dessous.
    Aucun remboursement ne sera exigé la première année ; l’entreprise pourra choisir d’amortir le prêt sur une durée maximale de cinq ans.

    Comment ça marche ? 
    Les banques s’engagent à examiner toutes les demandes qui leur seront adressées et à leur donner une réponse rapide. Elles s’engagent à distribuer massivement, à prix coûtant, les prêts garantis par l’Etat pour soulager sans délai la trésorerie des entreprises et des professionnels.

    Ce prêt peut notamment être cumulé avec le prêt Atout mis en place par Bpifrance pour supporter les entreprises dans la crise.
    Autre prêt proposé par BpiFrance : le prêt Rebond

    Pour toute question, n'hésitez pas à nous solliciter sur : contact@medef31.fr

    Consultez nos autres dossiers dédiés :
    - à l'activité partielle
    - aux ordonnances
    - aux mesures de protection de vos salariés

    211 KB

    Quels dispositifs de soutien économique pour quelles entreprises ? (MEDEF - 23/04/2020)

    Télécharger
    785 KB

    Prêt garanti par l’État : Quelles démarches pour en bénéficier ? (MINEFI - 15/04/2020)

    Télécharger
    666 KB

    Recommandations aux chefs d’entreprises dans le cadre de leurs démarches engagées pour l’obtention d’un PGE (FBF/BdF/OEC - 6 avril 2020)

    Télécharger
    111 KB

    Engagement de responsabilité pour les grandes entreprises bénéficiant de mesures de soutien en trésorerie

    Télécharger
    495 KB

    PGE - FAQ (MINEFI - 02/04/2020)

    Télécharger
    406 KB

    Bruno Le Maire, Bpifrance et la Fédération bancaire française (FBF) annoncent le lancement dès mercredi des prêts garantis par l'Etat

    Télécharger
    208 KB

    Q&A sur les prêts garantis par l’État

    Télécharger
    55 KB

    Infographie - Les étapes pour obtenir un prêt garanti par l'Etat

    Télécharger
    213 KB

    Fiche produit - Prêt garanti par l'Etat

    Télécharger
    616 KB

    Infographie : PGE, les étapes-clés (FBF)

    Télécharger
    9 MB

    PGE - Point de situation au 30 avril 2020

    Télécharger